logo des Mirauds Volants

A.E.P.H.V.
« Les Mirauds Volants »

Radio journées portes ouvertes à l'Aéro-Club du Béarn

Amis Mirauds-Volants,

ce week end des 6 et 7 avril sont les journées portes ouvertes des aéroclubs adhérents a la campagne télévisée de la FFA en promotion de leurs activités.
À l'invitation de notre ami Jean-Michel POULOT de Radio Voix Béarn, qui réalisait un direct radio sur cet évènement, je me suis rendu a mon aéroclub sur l'aérodrome de PAU PYRENÉES. L'objectif était de présenter toutes les facettes des activités de l'AC Béarn et de rappeler a chaud au public palois qu'il pouvait être accueilli pour un vol d'initiation a l'école de pilotage ou un simple baptême de l'air. Malgré les 5 degrés frisquets et un plafond bas, les vols se sont enchainés mais le soleil prévu pour demain matin devrait inciter plus de monde a sortir des coins du feu...

J'ai donc répondu aux questions de Jean-Michel, en soulignant la qualité de l'accueil qui m'avait été réservé par le Président Claude BOUGON et les instructeurs Didier SIGONNEAU et Daniel CALLAIS, ainsi que Martine l'assistante administrative, malgré ma canne blanche. Et le Président de souligner: si Jean-Claude est toujours la, c'est qu'il s'y sent bien? Oui je suis bien dans ce club, ou il faut le préciser j'avais fait mes premières armes il y a fort longtemps, alors que j'y voyais plus loin que le bout de la piste...

À souligner enfin que je suis passé aux questions, aux cotés d'Alexandre, un jeune élève pilote de 19 ans, inscrit depuis ce janvier et avec 8h de vol au carnet, actuellement étudiant BTS en espace vert, mais fondu d'aviation et qui part dans 3 mois au Canada continuer sa formation, dans l'espoir de devenir pilote professionnel.

Le hasard faisant les choses, c'est aussi l'âge que j'avais a mon inscription pour mes premiers vols, des étoiles plein les yeux...
Les générations se suivent...

Et, ce fut pour moi une fois de plus l'occasion de réaliser la chance qui est la mienne, comme la votre aussi amis Mirauds-Volants, de pouvoir voler ou continuer a voler, et fréquenter l'aéro-club, après avoir perdu ce qui paraissait tellement indispensable, la vue.

Merci aux hommes... merci au ciel.

Jean-Claude


Bas de page

Retour en haut de page

© 1999 - 2017 Les Mirauds Volants, tous droits réservés.