logo des Mirauds Volants

A.E.P.H.V.
« Les Mirauds Volants »

L'Oiseau Blanc de NUNGESSER et COLI, où en est-on ?

Dans le cadre des contacts que nous avons de temps à autre avec Bernard DECRÉ, qui mène des recherches de plus en plus ciblées sur la " disparition " de l'Oiseau Blanc au cours de sa traversée de l'Atlantique en mai 1927. Voici quelques nouvelles confiées par Bernard lui-même à propos des recherches qu'il mène au large de Saint-Pierre et Miquelon.

" Décembre 2012 et janvier 2013 furent consacrés à mieux expliquer à nos Institutions et partenaires le travail de recherches déjà effectué. Nous avons pu présenter également les grandes lignes que nous envisageons de suivre en 2013, c'est à dire.

L'Oiseau Blanc :

Nous sommes toujours à la recherche de la fameuse caisse contenant ces morceaux d'avion repêchés vers Portland Maine en 1959.
Elle n'est pas au Musée du Bourget. Nous avons également relancé plusieurs fois les Arts et Métiers, l'ONERA, et l'Armée de l'Air. Nous devons insister prés d'eux et ce n'est pas facile!...Mais ces morceaux viennent du Maine, de Jewels Island près de Cliff Island...
Alors nous progressons sur Cliff Island Maine, où vivait le pêcheur de homard qui a trouvé dans sa ligne de casier, cette structure d'avion pouvant provenir de l'Oiseau Blanc. Nous voulions le contacter, mais venons d'apprendre qu'il est décédé l'année passée, mais je suis en rapport avec l'historien de l'Ile qui l'a bien connu et qui connait ce sujet...

Nous avons également repris contact avec notre archiviste de la NARA à Washington, pour engager un stagiaire qui a maintenant toutes les pièces du dossier et qui va consulter les microfilms du FBI et des Coast Guards à NARA 2, à l'Université de Pennsylvanie, où j'avais commencé à fouiller ces microfilms et dépouiller les archives concernant les phares, les musées côtiers, la presse locale, les bulletins locaux, les politiques, etc...Nous espérons beaucoup de ces nouvelles archives complémentaires. Petite confidence: On vient de me répondre que le phare de Cap Race, au sud de Terre Neuve, a bien conservé ses archives, celles de 1927 bien entendu...sauf qu'il "manque le mois de mai 1927"?....Etonnant !

Un rendez vous fort intéressant avec le très sympathique historien de l'Aviation Bernard MARK, (qui a écrit un livre important et passionnant sur LINDBERGH "L'Ange Noir"), m'a conforté dans ma nouvelle vision de Charles LINDBERGH, qui a conquis les Français par sa première question, alors qu'il venait juste d'atterrir au Bourget: "A-t-on des nouvelles de NUNGESSER et COLI ?... allant aussi embrasser la maman de NUNGESSER, la consolant, lui disant qu'on allait les retrouver

..LINDBERGH a fait craquer les Français, qui ont été séduits, et, sans le savoir, il a joué un rôle de diplomate exceptionnel entre les USA et la France...ce qui explique aussi que nos gouvernants allaient étoufer totalement la possible traversée de l'Atlantique de l'Oiseau Blanc et que la version quasi officielle et peu glorieuse serait : "Ils sont tombés en Manche, trop lourd, ...ou dans l'Atlantique..."

Notre enquête, au niveau des archives et des témoignages, permet dès maintenant de confirmer leur traversée de l'Atlantique et leur tentative malheureuse d'amerrissage devant Saint Pierre dans le brouillard. Bien entendu "la cerise sur le gateau" serait de découvrir quelques pièces de l'avion sous l'eau, et pourquoi pas le bloc moteur..., ce qui est toujours l'un de nos objectifs.

Comme nous vous l'annoncions, le faisceau de preuves est suffisamment important et sérieux pour que nous réhabilitions dès cette année leur traversée et leur amerrissage fatal devant Saint Pierre.
Pour cela nous préparons, pour leur rendre un juste hommage, un évènement important fin mai, qui regroupera les autorités françaises, nos amis et voisins canadiens et américains...Nous ne vous en dirons pas beaucoup plus il est encore trop tôt, vous le saurez très bientôt.

Notez bien que notre campagne de recherches à Saint Pierre et Miquelon se fera du 15 mai au 7 juin, comme convenu. "

Bonne lecture, en attendant les prochaines nouvelles qui ne manqueront pas de prouver au monde que ce sont bien NUNGESSER et COLI, à bord de l'Oiseau Blanc, et non Charles LINDBERG qui ont réalisé, en mai 1927, la première traversée aérienne de l'Atlantique Nord.

Patrice


Bas de page

Retour en haut de page

© 1999 - 2017 Les Mirauds Volants, tous droits réservés.