logo des Mirauds Volants

A.E.P.H.V.
« Les Mirauds Volants »

Stage avion de Cahors.

Le Groupe

"Du samedi 30 octobre au lundi 1er novembre derniers, cinq Mirauds volants, se sont retrouvés sur l’aérodrome de Cahors-Lalbenque en compagnie de Patrice, directeur des « Mirauds Volants » et de Bernard, pilote lyonnais, qui accompagnait l'un des stagiaires.

Arrivés un à un de tous les coins de France en fin d’après-midi, la soirée du vendredi nous a permis de lier connaissance. Il y avait David (venant de Nantes), Jean-Claude (venant de Strasbourg),

Jean-Claude et Habib

Joann (notre président grenoblois), Thierry (de Lyon)

Thierry à côté de l'avion

accompagné de Bernard, et Thomas (de Saint-Etienne),

Thomas et Habib

sans oublier Patrice le grand organisateur.

Après une première nuit dans la chambre commune, bercés par les ronflements des futurs pilotes rêvant sans doute à ceux des moteurs, un samedi ensoleillé s’annonçait.

Tout d’abord, nous avons fait connaissance avec Habib, l’instructeur de vol ; et après que Patrice ait exposé le déroulement du stage, les nouveaux Mirauds volants ont commencé l’apprentissage théorique (plan du terrain, matériel utilisé…),

Le groupe au travail dans la salle de cours

pendant que les non novices commençaient le travail sur simulateur.

La nouveauté de ce stage résidait, en partie, dans l’utilisation du Soundflyer, système auditif qui permet, par le casque du pilote, d’obtenir des informations sonores telles que l’assiette ou les virages de l’avion par exemple.

En fin de matinée, la curiosité locale nous a délégué un journaliste de La Dépêche du Midi, Monsieur Garcia, venu constater et rapporter à la population du Lot, l’aventure des merveilleux fous volants avec leur drôle de canne blanche.

Durant l’après-midi, les nouveaux Mirauds purent enfin s’installer dans le siège du pilote et effectuer leur premier vol.

Après la soirée conviviale du samedi pendant laquelle les cartes utilisées n’étaient pas des cartes d’embarquement, la deuxième nuit permit à tous de reprendre des forces dans la perspective du dimanche.

Hélas pour les hélices, l’os fût que cette journée s’annonça sous les nuages et la pluie. Place, donc, aux cours théoriques et au simulateur, jusqu’à ce qu’une fenêtre météo permette aux Mirauds Volants de s’élancer dans le ciel gris et nuageux au-dessus de l’aérodrome.

La soirée du dimanche fut plus courte que la veille, une certaine fatigue se faisant sentir chez les pilotes.

Enfin, le lundi apparut sous le soleil. Chacun à son tour, les Mirauds prirent l’air pour un dernier vol, en fonction de leurs impératifs respectifs de retour.

Ainsi se déroula ce stage à la météo variée, mais à l’ambiance sympathique et aux rêves de pilotage enfin réalisés : chacun de ces nouveaux chevaliers du ciel se promettant de continuer à tutoyer les nuages."

Thomas


Bas de page

Retour en haut de page

© 1999 - 2017 Les Mirauds Volants, tous droits réservés.