logo des Mirauds Volants

A.E.P.H.V.
« Les Mirauds Volants »

La semaine qui vient de passer a été pour moi celle des vacances d’été. J’ai donc pris un cap proche du 180 et j’ai établi mes quartiers dans notre maison familiale de Palavas.

C’est là que mardi matin en compagnie de mon père j’ai fait un vol en parachute… ascentionnel tiré par un bateau.

Tout d’abord sur le quai où le bateau est amarré, nous laissons tongs, casquettes, lunettes dans un tirroir qui nous est réservé. Puis, avec les deux autres binomes, nous embarquons sur le bateau. Le logo des mirauds volants de mon tee-shirt intrigue tout le monde. Après une explication, nous enfilons des gilets de sauvetage alors que le « navire » quitte le port.

En mer les deux membres d’équipage déploient le parachute (le notre porte le dessin d’un smiley jaune aux yeux bleus et à la bouche rouge). Puis, on nous fait enfiler un baudrier. Celui-ci passe autour des cuisse, sous les fesses et le long du tronc.

Quoi, qu’est-ce qui disent les matelots, c’est l’équipe Thomas qui commence. Alors nous nous dirigeons vers la large plage arrière et nous y installons. Nos baudriers sont attachés au parachute et c’est parti.

D’abord, on sent le baudrier qui nous soulève les fesses et puis… yahoo on vole à reculons en s’éloignant de la mer. Le décollage n’est pas brutal du tout, on ne va pas plus vite que si on marchait.

Ensuite, quinze minutes de vol à environ 75 m de haut. Après quelques minutes, la voix mégaphonisée d’un des encadrants nous demande si tout va bien. Je lui réponds avec mon pouce droit tendu vers le ciel.

Lorsque nous passons devant la maison, mon père m’informe que de nombreux bras nous font bonjour.
Juste après j’entends un goéland crier en volant en dessous de nous. Et là, j’ai pensé :
« Eh Jonathan, pour une fois c’est un miraud volant qui te survole ! ».

Et comme tout ce qui monte doit redescendre, le treuil nous ramène au bateau. Posé pas cassé nous nous posons doucement sur la plage arrière.

Nous laissons la place au binome suivant.

Thomas


Bas de page

Retour en haut de page

© 1999 - 2018 Les Mirauds Volants, tous droits réservés.