logo des Mirauds Volants

A.E.P.H.V.
« Les Mirauds Volants »

Visites à thème aéronautique de Toulouse

L'Aérothèque

David : "La visite de l'Aérothèque nous a donné un bref aperçu de l'histoire de l'aéronautique toulousaine, des exploits des pionniers à nos jours. La projection d'un film retraçant les grandes étapes de la construction aéronautique, fut complétée par l'exposition de maquettes et par la reconstitution d'avions d'époque. C'est la visite que je conseillerais à tous les "Mirauds Volants". Elle permet à chacun de se rendre compte d'un point de vue tactile de la configuration des différents avions. Agrémentée des commentaires et annecdotes du guide qui fut en tous points excellent, cette visite constitue une bonne entrée en matière pout toute personne qui s'intéresse de près ou de loin à l'aéronautique. Si certains objets se trouvent en vitrine, je ne me suis point senti frustré puisqu'ils ont été magnifiquement commentés par notre guide, visiblement habitué à accueillir du public miraud."

Christiane et David découvrant la maquette d'un DEWOITINE D31

Maquette au 1 25ème d'un Airbus Belouga (la maquette était articulée, la bosse souvrant et révélant une paires d'ailes prêtes à être assemblées.

La maquette imense et au 25ème du futur Airbus A380.

Le Terrain de Montaudran

Joann : "Patrice nous a réservé une petite surprise après, nous sommes allés au bord du terrain de Toulouse-Montaudran afin de voir la tombe de Monsieur Didier DAURAT, Directeur d'Exploitation de l'Aéropostale. C'est également de ce terrain que décollaient MERMOZ et autres SAINT-EXUPERY, les pionniers de l'Aéropostale. Aujourd'hui, nous savons que ce terrain est menacé de destruction puisqu'il est en passe d'être vendu à un promoteur immobilier ! Quel dommage ! Ceci dit, ce n'est pas encore fait puisqu'une pétition circule et qu'il est dans l'intérêt de tous de la signer !"

La Cité de l'Espace

Anny : "Nous sommes allés à la Cité de l'Espace sous un beau soleil où nous avons commencé par nous restaurer avant d'aller faire un petit voyage dans les étoiles au Planétarium."

Christiane : "L'après-midi à la Cité de l'Espace a été formidable ! Tout d'abord, au Planétarium, on nous a présenté l'observatoire du Cerro Paranal, cette montagne des Andes dont on a aplati le sommet pour y placer 4 grands téléscopes qui fonctionnent en interférométrie ! Voilà qui complétait ma visite au Chili où j'avais eu la chance de visiter les 3 autres grands observatoires (Cerro Tololo, La Silla et Las Campanas). J'ai aussi été enchantée de revoir le ciel de l'hémisphère sud dont le nom des constellations contraste avec le nom de celles de l'hémisphère nord et dont les amas d'étoiles comme La Boîte à Bijoux et l'Amas du Centaure ainsi que Le Sac à Charbon sont de pures merveilles ! On peut également y admirer les nuages de Magellan. Le nom des constellations n'est pas mythologique mais plus technique puisque venant des navigateurs : Les Voiles du Navire, La Poupe du Navire, La Machine Pneumatique..."

David : "Se représenter une fusée ou une navette spatiale quand on est miraud pourrait relever d'une gageure. C'est une vérité qui s'estompe quand on ressort de la Cité de l'Espace. Les reproductions des fusées Arianne (reproductions miniatures bien évidemment), la visite d'un modèle de la capssule Soyouz, m'a permis de me rendre compte des conditions de vie à bord et de la préparation physique que cela requiert."

Le groupe sous le moteur Vulcain d'Ariane V qui se dréssait au dessus de nos tête nous dominant de ses 53m

David découvre la composition des étages d'une fusée Ariane V sur un plan en relief

Notre guide donnant des explications devant une maquette d'Ariane I

Visite du R.S.A. de Montauban (Tarn et Garonne, 82)

Anny : "Jean-Pascal, appelé communément J.P., est un ami pilote de l'aéro-club des Mousquetaires, il est aussi constructeur amateur, menuisier entoileur. J.P. nous a montré également ses talents de pédagogue en nous guidant dans les ateliers de Monsieur Roussoulière, en nous expliquant comment les amateurs construisaient leur avion depuis le tronc d'arbre jusqu'à la conquête du ciel (menuiserie, entoilage, collage etc.)"

Joann : "La partie la plus intéressante pour moi est arrivée lors de la visite à Montauban d'un atelier de fabrication amateur d'avions ! Nous y avons vu comment étaient fabriqués les avions : du bois et de la toile ! Ce centre permet à toute personne voulant construire un aéronef d'apprendre les techniques de fabrication qui, à partir d'une poutre, de quelques rouleaux de toile, d'enduit, de colle et de contreplaqué, permettent de construire un avion. Ce centre avec hébergement permet, grâce à sa coopérative, de trouver toutes les pièces et matériaux nécessaires à la fabrication de l'apareil. Nous avons pu voir une aile de Jodel (facilement reconnaissable au dièdre qui casse l'angle de l'aile vers le haut), prête à être entoilée. Elle était composée de son longeron et des différentes nervures qui donneront la forme au bord d'attaque, intrados, extrados et bord de fuite. Les nervures sont espacées de la taille d'un lé de toile. Pour entoiler une aile,on applique de la colle sur les nervures, on y applique la toile qui ressemble encore à du tissus. Cette toile a une particularité, elle se tend quand on la chauffe (un peu comme du papier thermoforme qui rétrécit sous la chaleur). On passe donc un fer à repasser très chaud au dessus afin de la tendre. Une fois tendue, on la recouvre d'un enduit qui la rendra imperméable à l'air afin qu'il n'y ait pas de condensation dans l'aile, l'humidité étant l'ennemie du bois. Toutes les parties de l'aile sont entoilées, même les volets de courbure et les ailerons. Une fois que tout cela est sec, on peut appliquer la peinture qui donnera sa couleur définitive à l'avion et l'aspect métallique de l'aile."

La structure d'une aile : un longeron sur lequel viennent se mettre à angle droit les nervures qui une fois entoilées donneront son profil à l'aile

Un chantier qui permet de donner une forme arrondie en collant plusieurs lamelles de contreplaqué entre elles

Une aile entoilée et enduite prête à être peinte

Anny : "Avant de reprendre la route vers Toulouse, nous avons fait un petit tour auprès des avions qui se trouvaient sous le hangar de l'aéro-club. Et là, nous avons exploré les machines avec d'autres yeux !!! puisque nous avions dans la tête tout ce que nous avons appris le matin avec J.P."

En espérant que vous serez des nôtres lors d'une prochaine activité !...


Bas de page

Retour en haut de page

© 1999 - 2017 Les Mirauds Volants, tous droits réservés.