logo des Mirauds Volants

A.E.P.H.V.
« Les Mirauds Volants »

Tel était, à la fois l'humour mais aussi le réalisme froid d'un être passionnant auprès de qui j'ai passé de nombreuses heures car Maurice était aussi un fabuleux conteur.

Dernier survivant d'une génération qui avait connu les Saint-Ex, Mermoz, Guillaumet, Marcel Rennes et tant d'autres, il me disais : " vous savez, Monsieur Patrice, j'aurais pu passer Chef. Mais je n'ai jamais voulu. Parce que, quand on est chef, on ne peut plus gueuler ". Ainsi, toute sa vie, il était resté mécano, depuis les prémices de l'Aéropostale à l'apaugée d'AIR-France.

Et voilà... Maurice, c'était l'aéro-postale, mais c'était aussi la mise sur pied du Commité d'Etablissement d'AIR-FRANCE et c'était surtout tout le rôle joué par la CGT dans cette compagnie pour les avancées sociales du personnel.

Tout cela, vous pouvez le retrouver dans son livre " Dans les ateliers des pionniers ", qui est enregistré dans notre bibliothèque sonore.

Mais Maurice, celui que j'ai connu et écouté pendant des heures, c'était aussi un fameux érudi. Il donnait encore, à 90 ans, des cours de micologie à la Fac. des sciences de TOULOUSE. ET, avec sa " Mamou " qui doit être bien seule aujourd'hui et qui n'avait que quelques années de moins que lui, c'était encore l'hébergement, chez lui, de sans papiers. C'était l'amour de son jardin qu'il soignait et c'était surtout encore et surtout un militant de la vie. " Oh, vous savez, Monsieur Patrice, moi je suis réveillé tôt le matin. Alors, les distributions de tracts, je les fais entre 4 et 6 heures du matin. A cette heure-là, en est tranquille ".

Alors, vous comprendrez mon émotion, ce soir, en apprenant la mort d'un Grand Bonhomme : l'un des dernier témoins directs de ceux qui avaient connus les tout débuts et les Grands que nous vénérons tous.

Repose en paix, Maurice. Qu'après avoir fait plus que ta part, tu puisse avoir retrouvé tous les Grands que tu as cotoyé et qui t'avaient devancé. Ensembles, soyez heureux.

Patrice RADIGUET


Bas de page

Retour en haut de page

© 1999 - 2017 Les Mirauds Volants, tous droits réservés.